Pour une appropriation citoyenne de la transition écologique et solidaire aux éléctions municipales 2020

Aux élections municipales, en Région Centre Val de Loire, Europe Écologie les Verts soutiendra des listes citoyennes dont le projet prendra pour axe la transition écologique et solidaire. 

 

 La démocratie est constitutive du projet écologique. Quand la biodiversité est en crise, quand les sols sont artificialisés, compactés, épuisés, le cycle des gaz à effet de serre est déréglé, les déchets solides, liquides et gazeux envahissent l’environnement, quand toutes les ressources atteignent leurs limites, la seule ressource qui soit encore quasiment illimitée, et sans doute notre seul atout, c’est la capacité d’initiative et de coopération de milliards d’humains.

On ne réussira pas la transition écologique et solidaire sans la mobilisation de la population, une modification des manières de faire et de décider, la transformation des pratiques démocratiques. L’écologie politique est un projet global, social, démocratique et environnemental.  

 

 

Le modèle économique dominant est destructeur de l’écosystème vivant et de l’écosystème social.

Les effets s’en font sentir d’abord sur les populations les plus vulnérables, dans notre pays et  dans le monde. Le lien social est en crise, la solitude, le sentiment d’inutilité pèsent sur un nombre de plus en plus grand de personnes. Le système politique est en crise avec une perte de confiance dans les institutions, dans les partis politiques et dans les élus.

 

  

Cette perte de confiance ne s'accompagne pas toujours de découragement, mais souvent aussi d'une volonté de reprendre le contrôle sur la vie de la cité, de très nombreux mouvements récents en sont l’illustration.

 Beaucoup de citoyens conscients des enjeux écologiques tissent déjà des liens étroits et travaillent au sein des milieux associatifs, syndicalistes, de l’économie sociale et solidaire.  Les prochaines élections municipales peuvent être l'occasion de prolonger cet engagement.

 

 

La plupart des actions publiques à mettre en œuvre pour la transition écologique nécessitent des engagements au niveau local. Les intercommunalités gèrent aujourd'hui des compétences du quotidien (déchets, transports, eau..) qui sont des enjeux fondamentaux de la transition écologique. La taille des communes ou des communautés de communes est la bonne échelle territoriale pour y construire l’écologie politique du quotidien.

Des élus se battent déjà pour faire progresser le respect de l'environnement et des ressources la démocratie, la justice sociale . Ils montrent qu’il est possible de promouvoir un urbanisme qui cesse d'éloigner les lieux de travail, d'habitat et de vie, le développement des mobilités actives et des transports en commun, l'isolation thermique des bâtiments, la maîtrise de la production et de la distribution des énergies renouvelables, la restauration de la biodiversité, la priorité aux populations les plus en difficulté, la solidarité et le vivre ensemble, des exigences pour l’éducation et à la culture….

La relocalisation et la résilience des territoires que nous appelons de nos vœux passe par l’implication la plus grande possible des citoyens  que permet  justement l’échelon des communes et des communautés de communes. 

 

 

C'est de nouveaux fonctionnements démocratiques permettant de faire réellement vivre cette participation citoyenne que nous avons tant besoin, et ceci dès l’élaboration du projet. La co-construction, le tirage au sort, les jurys citoyens, les forums ouverts, le non cumul des mandats, les directions tournantes, la transparence des décisions, la délibération, les consultations citoyennes, les budgets participatifs, les initiatives citoyennes sont des dispositifs démocratiques déjà testés positivement dans certaines communes dans notre pays et le monde. Ce seront les marqueurs décisifs de ce renouveau démocratique auquel nous nous associerons. Il faudra aussi imaginer comment rendre plus démocratique le fonctionnement des intercommunalités, dont la réforme n’est malheureusement toujours pas prévue.

 

 

Le développement des initiatives citoyennes fait partie intégrante du projet écologiste depuis la création il y a 45 ans de l'écologie politique.  Europe Ecologie les Verts soutient par principe les initiatives qui visent à faire prendre plus de responsabilités à nos concitoyens.

 

EELV Centre favorisera l’émergence des initiatives citoyennes candidates qui porteront un tel projet de renouveau écologique et démocratique, et les soutiendra.

Ce soutien pourra prendre de multiples formes selon la taille des communes concernées, les rapports de force politiques locaux et leur histoire : appui à la formation collective, mise en réseau des dynamiques notamment dans les territoires ruraux, soutien juridique, aide à l’organisation …

 

EELV est convaincue que l’écologie est le seul projet susceptible à la fois de faire face aux menaces d'effondrement et de construire un avenir désirable. Ce qui nous importe, c’est la construction collective de cet avenir autour des valeurs écologistes réconciliant l'économique, le social et la nature, c’est d'inventer des formes nouvelles d'exercice et de pratique du pouvoir local, nécessaires pour affronter les défis du XXI° siècle.

  • Noir Facebook Icône

Webmaster : Nicolas Orgelet © 2019