top of page
  • Photo du rédacteureelv41

Blois, mobilisée pour lutter contre le réchauffement climatique et l’étalement urbain

Comme annoncé dans les objectifs du mandat, Blois s’engage dans un nouveau plan de végétalisation, que nous voulons ambitieux et à la hauteur des préoccupations environnementales et climatiques. Avec l’appui de l’Ecole du Paysage pour une première étude, nous souhaitons renforcer la part du végétal en ville, en priorisant les quartiers en déficit de nature. Planter l’équivalent de 3 500 m² chaque année, désimperméabiliser les sols dès que c’est possible et permettre l’infiltration de l’eau, recréer des refuges pour la biodiversité et ainsi améliorer notre cadre de vie. Toujours, nous préfèrerons densifier des zones urbaines déjà industrialisées plutôt qu’artificialiser des terres dans d’hypothétiques projets de développement péri-urbain. Notre feuille de route doit être en phase avec l’adaptation au changement climatique.


1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page