top of page
  • Photo du rédacteureelv41

Des plans de licenciement brutaux

La crise sanitaire que nous traversons a entraîné de nombreuses difficultés économiques pour les entreprises, en particulier les plus modestes d’entre elles. Dans cette situation singulière, il est choquant de constater que des entreprises solides préparent des plans de licenciement. Técalémit, en dépit de nombreuses aides publiques pour préserver l’emploi et la vente récente pour des millions d’euros de brevets, prépare un plan social qui ne dit pas son nom, et refuse de mener des contre-expertises visant à maintenir les emplois. Daher, à Montrichard, prépare une fermeture de site brutale et non concertée et n’a pas étudié les possibilités de sauvetage de l’entreprise avec ses salariés pour répondre aux enjeux de demain. Nous sommes convaincus que les hommes et les femmes travaillant dans ces entreprises sont victimes de calculs financiers à court terme faisant fi de la vision humaine et prospective que nous défendons.


1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page