top of page
  • Photo du rédacteureelv41

Encourageons-nous les un.e.s les autres à bousculer profondément nos habitudes



L’organisme mandaté pour réaliser l'inventaire français des émissions (Citepa)  annonce que la France a un rythme de 4,3 % de recul des émissions de gaz à effet de serre au premier semestre 2023, en regard de l’objectif de 5 % inscrits dans la planification écologique. Même si ce chiffre, insuffisant et trop inéquitablement réparti, s’explique en partie par des facteurs conjoncturels, il n’en dessine pas moins un chemin possible. Alors que la désespérance guette constamment sur le front climatique, il nous semble important de souligner cette petite victoire commune. Laisser penser que ces objectifs sont hors d’atteinte ou qu’ils réclament trop d’efforts entretient un défaitisme qui ne demande qu’à prospérer. Un futur enviable existe. A l’encontre du populisme antiécologique qui se fait de plus en plus palpable au fur et à mesure que les réglementations entrent en vigueur et que les appels à la sobriété se multiplient, ce “bon” résultat nous montre que les efforts collectivement réclamés peuvent atteindre leur cible.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page