top of page
  • Photo du rédacteureelv41

L'eau, un bien commun.

Notre mobilisation citoyenne locale a démontré, en obtenant victorieusement un veto préfectoral sur le projet de Golf des Pommereaux, que le temps de la démesure est révolu. Après une sécheresse hivernale record depuis 1959, nous entrons dans un printemps avec des cours d'eau bien bas et des nappes phréatiques qui ne retrouvent pas le niveau nécessaire pour aborder les usages de l'été. L’eau est un commun, indispensable à l’homme et la nature, dont les usages sont à répartir démocratiquement. Il est venu le temps du partage équitable et mesuré de la ressource, la lutte nationale contre les mégabassines en atteste. Nous défendons ainsi la mise en œuvre d'une tarification sociale de l’eau : un tarif progressif allant de la quasi-gratuité des premiers mètres cubes vitaux jusqu’à une surtarification dissuasive pour les consommations les plus excessives. Cet enjeu de l'eau vous intéresse ? Blaisois naturellement, association citoyenne, propose une soirée sur ce thème avec élus régionaux, association et représentant de la Loire Unesco, lors d’une rencontre, le 29 mars 19h, salle Jean Cros, à Blois.


65 vues0 commentaire

Comments


bottom of page