• eelv41

Police municipale : non à l'armement, oui à la proximité.


Notre groupe politique est très clair sur sa volonté de ne pas armer la police municipale. A l’heure où les mesures sanitaires récentes ont placé les Français dans des situations d’enfermement et de contraintes inédites, nous réaffirmons notre attachement à la paix civile qui suppose de pouvoir traiter pacifiquement les incivilités. L’armement de la police contribuerait à tendre les relations à la population, or nous voulons au contraire sortir du cycle provocation-répression. Nous sommes attachés à une police municipale du quotidien, faite de relations humaines et de connaissances du territoire et de ses habitants. Notre responsabilité est de rassembler nos concitoyens, pour construire avec eux les solutions de l’entente et du mieux vivre ensemble. Tant de choses peuvent être proposées : une brigade équestre pour faciliter les contacts, le renforcement des éducateurs de rues et médiateurs, une cellule de veille sur les mineurs primo-délinquants, des uniformes affirmant la police municipale comme étant différente de la nationale avec un rôle basé sur la proximité… Il n’y a qu’en concertation avec les polices et les habitants que nous pourrons construire les politiques publiques d’un mieux vivre qui soient efficaces et acceptées. C’est cette idée de faire peuple et de coopérer qui doit nous guider en tant qu’élus de la république, en tant que citoyens. Nous pensons qu’il faut travailler à améliorer le dialogue entre habitants et policiers pour faciliter la vie quotidienne de tous et améliorer le sentiment de sûreté. Et c’est pourquoi, nous proposons que soit organisé un grand chantier démocratique avec les habitants sur le mieux vivre ensemble. La solution pérenne passe par le renforcement des politiques de prévention qui font la part belle au lien humain. A chacun sa mission. La police municipale n’a pas les missions de la police nationale et doit être réaffirmée comme une police de proximité. Cela repose sur l’exemplarité des forces de l’ordre, et nous devons aussi lui donner les moyens humains, la formation, et la valorisation qu’elle mérite.

Blois naturellement (Europe écologie les verts, Génération.s et citoyens écologistes)



Podcast sweetfm > Nicolas Terrien


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout