• eelv41

Un quart des champs contaminés aux OGM sont en Loir-et-Cher


Sur les 8000 ha de colza révélés comme contaminé par des OGM en France, 2000 se situe en Loir et Cher ! Une info qui ne soulève pas pour l'instant de réaction, mais plutôt une attitude assez discrète de la chambre d'agriculture et de la préfecture.

https://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/colza-ogm-2-000-hectares-concernes-en-loir-et-cher https://www.franceinter.fr/societe/des-traces-d-ogm-dans-des-semences-de-colza-provoquent-la-colere-des-producteurs-francais. !

Cette révélation va à contrario des marches pour les coquelicots qui mobilisent des citoyens partout dans l’hexagone. Nous réclamons des explications. Ci-dessous notre communiqué de presse :




M. le préfet, M. le président de la chambre d'agriculture,

Nous avons appris par la presse locale : que sur les 8000 ha concernés par la  contamination de colza OGM, 2000 ha se situait en Loir et Cher, ce qui en fait le département le plus touché, très largement au-dessus des autres, avec près de 150 exploitants concernés.

Malheureusement, hormis le fait que  Bayer, responsable de cette contamination, ait juste prévu d'indemniser les exploitants, les citoyens du Loir et Cher ne disposent d'aucune informations complémentaires précises.

Aussi, voulez-vous bien répondre, de façon publique, aux questions qui suivent, afin que chacun soit informés en connaissances de cause :

1) Quelles sont les espaces concernés par la contamination ? La préfecture peut-elle éditer une carte des zones touchées ? Si non, pour quelles raisons ?

2) Quelles mesures sont prises par vos services pour garantir que les semences OGM soient effectivement totalement éradiquées ? 

3) Quelles mesures de protection des zones adjacentes aux terres concernées sont envisagées ? Plus précisément, comment surveiller une éventuelle contamination par une graine déplacée en dehors de la parcelle, ce qui est fréquent en agriculture ?

4) Quelles poursuite judiciaire envisagez-vous de donner à cette contamination, au vu de la complète responsabilité de Bayer, qui ne peut se dédouaner par un simple chèque auprès de paysans, mais doit être condamné pour que plus jamais ce type de calamité ne se reproduise ?

Merci de vos réponses,

veuillez agréer nos salutations respectueuses.

Pour EELV 41,

François Thiollet.

  • Noir Facebook Icône

Webmaster : Nicolas Orgelet © 2019